#testetafestivite cet été dans les manifestations en Ville de Genève

juillet 31, 2019 By 0 Comments

#testetafestivite avec We Can Dance iT cet été !

Prochaine action à la Scène Ella Fitzgerald/Parc LaGrange : mercredi 21 août, passez nous voir!

Cet été, le label We Can Dance iT sera présent sur diverses manifestations dans l’espace public pour inviter les personnes présentes à nous faire part de leur expérience des lieux de fête et plus largement de leurs utilisation, appropriation des espaces publics, trajets à mener de nuit pour aller et revenir de ces lieux.

Grâce à des jeux, des dessins, des textes, nous questionnerons le sexisme et les violences qu’il permet dans un cadre dit « festif » : concerts, apéro, soirée, after… Nous invitons les personnes à réfléchir avec nous au sens de la fête !

Quels personnages sommes-nous en soirée ? Quel est notre rôle au bar, sur une terrasse ou sur le dancefloor ? Est-ce que vos ami-e-s passent la même soirée que vous ? Qui sont ces personnes autour de nous ? Est-ce que l’alcool ou d’autres substances ont un impact sur nos comportements ?

A l’aide de notre quiz et d’autres jeux nous les inviterons à questionner ces codes, à saisir et donner leur définition de la fête.

Ces événements se déroulant en extérieur ces actions sont annulées en cas de pluie et intempéries, des dates de remplacement se trouveront disponible sur le site de  Wecandanceit.ch et de la Ville de Genève.

Le sens de la fête- We Can Dance iT

En 2016, nous lancions le label We Can Dance It depuis le club dans lequel nous étions toutes deux engagées. Nous avions besoin de trouver des solutions immédiates et des outils à moyen terme pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles qui se déroulaient durant nos soirées et qui se déroulent au quotidien dans la vie d’un club ou des clubs. Nous avions alors opté pour un label qui identifieraient des lieux partenaires prêts à s’engager à long terme et à être partie prenante d’un réseau de structures travaillant et questionnant ces enjeux.

Nous avons opté pour une stratégie consistant à former les équipes des structures adhérentes au label, afin d’une part que le message soit porté par l’ensemble du lieu et, d’autre part, afin que chaque membre de l’équipe-salarié-e ou bénévole- deviennent un ambassadeur, une ambassadrice de ces valeurs et de ces actions.

Les deux premières années ont donc été consacrée, d’abord à la mise en place de cette formation puis à la dispensation de celle-ci auprès de nos premiers membres. Pour créer cette formation des équipes, nous avons eu la chance de rencontrer l’équipe du Deuxième Observatoire, déjà active dans la formation des entreprises et en milieu scolaire ; grâce à leur approche pédagogique et à notre connaissance du terrain, nous avons pu monter ce programme qui s’adresse spécifiquement aux métiers, aux organisations, aux relations qui se déroulent dans un lieu de fête.

Dans une deuxième étape de construction du label, nous avons travaillé avec nos membres à l’élaboration d’outils, afin de communiquer ces valeurs avec nos publics. Nous avons opté pour un outil en ligne qui permet de réagir durant les soirées et entrer en interaction avec les publics mais qui peut aussi être rempli après la fête, en tout temps.

En parallèle, nous avons participé à un groupe de réflexion réunissant divers associations actives dans la prévention et le lutte contre les violences sexistes et sexuelles, afin d’élaborer ensemble les grands champs d’action du plan d’action développé par la Ville de Genève sur trois ans. Dans le cadre de ce plan, le label est mandaté pour mener les premières actions de sensibilisation dans des manifestations estivales « tout public ».